Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sébastien-Philippe LAURENS Journaliste et Historien

Sébastien-Philippe LAURENS Journaliste et Historien

Comme le disait Winston Churchill : “ La vérité est incontestable, la malveillance peut l’attaquer, l’ignorance peut s’en moquer, mais à la fin, elle demeure." ---------------------------- Et je rajouterai que la curiosité permet de la faire émerger. ------ Journaliste, Historien et Géo-politologue, passionné par l’Histoire, la Culture, et tant de choses… ------------------------------ Toute une passion, ce site est là pour le plaisir du partage... au plus grand nombre humblement par un regard sur le monde sans juger ou orienter... ---------------------------------------------------------- Alors venez à la découverte, soyez curieux... Et bonne lecture...


Assassinats Politiques

Publié par Sébastien-Philippe LAURENS

Catégories : #Politique, #@BlogLSP, #Assassinat, #CeJourLà, #Histoire, #Assassinats politiques

Assassinats Politiques

Les Assassinats Politiques, dans l’histoire de l’humanité, sont avant tout la mise à mort du symbole, car il s’agit par ces actes d’atteindre une personne publique qui a un lien avec la politique ou la gestion de la cité. En effet, si l’atteinte à la vie d’un Chef d’Etat, reste un acte d’une rare violence ; dans la conscience collective c’est attenter à la personne dépositaire du pouvoir, le représentant de la Nation.

L’assassinat politique est clairement définit comme l’assassinat d’une personnalité politique qui peut être l’acte d’un seul, qui sera considéré comme l’acte d’un déséquilibré, ou encore commandité par un groupe de personnes ou par une organisation à caractère politique. L’assassinat politique peut alors se rapprocher du terrorisme, puisque ce dernier peut être définit comme l’emploi de la terreur, de la violence à des fins politiques.

Même si pour Benjamin Disraeli, « un assassinat n’a jamais changé l’histoire du monde », dans cette rubrique, nous allons tenter de mettre en exergue une série d’Assassinats politiques... qui ont malgré tous, fait basculer le sens de l'Histoire...

                                                                                     

 

Assassinats Politiques : les Haschischins, ou l'origine de la Secte des Assassins

Les Haschischins, ou l'origine de la Secte des Assassins

 

 

La secte des assassins ou plus couramment nommé les Haschischins, nom donné aux ismaëliens de Syrie par leurs ennemis, et désignant les consommateurs de haschich. Néanmoins, les enjeux religieux et politiques de la montée en puissance de la secte des assassins, au XIe siècle de notre ère sont une histoire réelle, bien différente du mythe... Lire

                                                                                     

Assassinats politiques : la mort de François-Ferdinand, à Sarajevo, ou la genèse de la Première Guerre Mondiale

La mort de François-Ferdinand, à Sarajevo, ou la genèse de la Première Guerre Mondiale

 

Il y a cent ans, le 28 juin 1914, l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d'Autriche-Hongrie et inspecteur général des forces armées, avec sa femme, la duchesse de Hohenberg sont assassinés lors de leur visite officielle à Sarajevo. Sarajevo, capitale de la Bosnie vient d'être annexée à l'empire austro-hongrois, malgré l'opposition de la Serbie qui veut s'étendre en rassemblant les peuples slaves des Balkans... Lire

                                                                                     

Le meurtre du Président William McKinley, ou l’anarchie contre l’expansionnisme des Etats-Unis

 

Le 14 septembre 1901, huit jours après l'attentat, le président américain William McKinley meurt à Buffalo. L’attentat contre le Président McKinley est perpétré le 6 septembre 1901, alors qu'il visitait l'exposition Pan-américaine au Temple of Music à Buffalo ; au moment de lui serrer la main, l'anarchiste Leon Czolgosz lui tira deux coups de pistolet.... Lire

                                                                                     

L’exécution du Duc d’Enghien ou un crime pour un Empire

 

Le 21 mars 1804, vers les 4 heures du matin, Louis-Antoine-Henri de Bourbon, duc d’Enghien, prince français de la branche de Condé, est fusillé dans les fossés du château de Vincennes, au motif d’avoir porté les armes contre la République. Un « crime d’état » pour les uns ; une « exécution légale » pour les autres, qui permit au Consul Bonaparte d’asseoir son pouvoir sur la Révolution.  Lire

 

                                                                                     

à suivre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents